Sirsasana étape par étape

Sirsasana dite la posture sur la tête dans la langue de Molière, est à la fois terrifiante à première vue mais attirante. Contrairement à nos à priori, Sirsasana est loin d'être inaccessible meme pour les débutants.

La première barrière à franchir est son appréhension à rester sur la tête. L'idée meme d'avoir la tête en bas crée une crise d'angoisse, il est vrai que l'occasion ne se présente pas au quotidien.  Lorsque l'on comprend les mécanismes de la posture, et que l'on donne les moyens d'executer la posture physiquement, les appréhensions disparaissent.

La première chose à comprendre c'est que le poid du corps n'est pas sur la tête mais sur les épaules. Cela demande d'avoir des épaules musclées pour tenir et rester stable dans la posture. Les épaules ne sont pas les seules à rentrer en ligne de compte. Les abdominaux jouent un role important pour se lever dans la posture et se maintenir en équilibre.

Pour aller au devant de son appréhension d'être la tête en bas, une posture comme prasarita paddotonasana est un bon moyen de commencer. Cette inversion permet de s'habituer à avoir la tête en bas avec la tête posée au sol. La position aide également à engager les abdominaux tout en étant à l'envers et enfin ressentir la position des épaules.

Au tout début vous pouvez vous entrainer contre un mur pour ne pas tomber en arrière.

Commencez à genoux, croisez les doigts, placez les coudes et les mains au sol.

Placez le sommet de la tête au sol, devant les mains qui maintiennent la tête  en place.

Venez sur la pointe des pieds. Restez dans la position pour vous habituer à être la tête en bas.

Appuyez les coudes contre le sol pour activer les muscles des épaules. Cela aussi empêche les épaules d'etre comprimées aux oreilles.

Une fois confortable, avancez les pieds plus près de la tête en levant le bassin au dessus de la tête. Activez les abdominaux, rentrez le bas du ventre, poussez les coudes contre le sol. Respirez. Developpez une prise de conscience du corps et votre concentration. Si vous avez besoin redescendez,faites une pause.

Si vous êtes à l'aise, avancez légèrement le poids du corps vers l'avant, amenez le genoux droit aussi près que possible de la poitrine en utilisant les abdominaux. Restez dans cette position en respirant profondément. Posez la jambe par terre et faites pareil avec l'autre jambe.

Lorsque vous êtes prets, levez les 2 genoux contre la poitrine à l'expiration. Le mouvement de l'expiration active les couches inférieurs des abdominaux et procure une plus grande stabilitée. Activez les abdominaux, poussez les coudes au sol.

Lorsque vous pouvez lever les deux pieds, levez les genoux plus haut progressivement jusqu'a ce que vous soyez confortable avec les jambes tendus. Soulevez les pieds est un mouvement qui vient naturellement lorsque les abdominaux et les épaules sont suffisament fort pour maintenir l'équilibre.

Il est important d'apprendre étape par étape pour avoir une posture stable et controlée plutot que de sauter inconsciement dans l'espoir de rester en équilibre. Rentrer progressivement dans la posture permet d'affiner sa sensibilité au corps, se connecter de l'interieur et developper concentration et persistance.

Les limitations physiques peuvent facilement être surmontées avec une bonne pratique et de ce fait aider à aller au dela des barrières mentales. Pour résumer, il suffit simplement de developper la force des épaules, des abdominaux et developper sa concentration.

Comme toutes les postures cela prend de la patience, de la comprehension et beaucoup d'entrainment pour maitriser sirsasana.

 

Merci et bonne pratique!

Posted in postures.